Décès de Madame Oriane Guéna

obseques yves guénaDeux ans après la mort de son mari Yves Guéna, le 3 mars 2016, Madame Oriane Guéna est décédée dans la nuit du lundi au mardi 9 janvier 2018 à l’âge de 93 ans.

Entrée en résistance dès le 11 novembre 1940 en participant à la manifestation des étudiants et lycéens parisiens contre l’occupant allemand à l’Arc de Triomphe, elle rencontre son mari à l’hôpital du Val de Grâce où elle est infirmière en 1945.

Passionnée de politique, elle accompagnera son époux dans tous ses combats politiques et sera, notamment, très présente en Dordogne dont elle était originaire. Elle n’a cessé d’encourager et de soutenir l’action de la Fondation Charles de Gaulle par sa présence bienveillante alors qu’Yves Guéna en était le président (de 2001 à 2006).

Yves Guéna disait d’elle, « elle est parfaite », c’était une grande résistante, elle a été présente à toutes les cérémonies patriotiques, décorée de la légion d’honneur, on savait bien que ce n’était pas parce qu’elle était Madame Guéna, personne ne contestait ces décorations » dit François Roussel

 

 

Hommage aux disparus de la Minerve par Jean Pierre Trouboul

 

La Marine active n’oublie pas les 52 marins de la Minerve disparus en mer le 27 janvier 1968 Deux cérémonies organisées par l’Association générale des anciens sous-mariniers (AGASM), se sont déroulées en hommage aux marins de la Minerve, disparus en mer, au large de Toulon, le 27 janvier 1968. Elles ont eu lieu à Brest au monument des marins disparus en mer de Plougonvelin, et à Toulon au monument des sous-mariniers en présence des familles et des proches de l’équipage de la Minerve. Le Vice-amiral d’escadre Charles-Henri du Ché, préfet maritime de la Méditerranée et commandant en chef pour la Méditerranée, accompagné par le capitaine de vaisseau Cyril de Jaurias commandant l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque, a lu l’ordre du jour du chef d’Etat-major de la marine, l’amiral Christophe PRAZUCK :

« Il y a cinquante ans, le 27 janvier 1968, le sous-marin Minerve disparaissait au large de Toulon, avec cinquante-deux marins à son bord. Avec d’autres terribles accidents, comme celui de l’Eurydice deux ans plus tard et celui de l’Emeraude en 1994, ce drame nous rappelle le lourd tribut payé par les sous-mariniers français au cours de la seconde moitié du XXème siècle.

L’anniversaire de cette tragédie est d’abord l’occasion de nous recueillir, d’honorer la mémoire des disparus et d’exprimer à leurs familles la compassion des marins, parmi lesquels servent encore des orphelins de ces sous-mariniers disparus.

Notre marine sait ce qu’elle doit à ces sous-mariniers, vivants et morts, qui ont permis par leur courage, leurs enthousiasme mais aussi leurs sacrifices, le développement de forces sous-marines modernes, d’une qualité hors pair, garantes de notre dissuasion océanique depuis 46 ans. Elles contribuent aujourd’hui à la défense de notre pays et de nos concitoyens sur un très large spectre d’opérations.

MINERVE

Le soleil dansait sur la rade                                                                                           Sur l’eau verte et bleue de jade,                                                                                    filait un long submersible                                                                                               ténébreux, quasi invincible.

Dans ses flancs il emportait                                                                                        Toute une jeune humanité,                                                                                         Chers matelots disparus

Aujourd’hui je vous salue…

J’entends encore le long sifflement                                                                                  De l’air dans les ballasts hurlant…                                                                                   Ils ont dû aussi l’entendre crier

En ce triste jour de janvier…

Je n’écris pas ces mots en vain                                                                                      J’ai vécu sur des Sous-Marins,                                                                                          Je veux à la face du monde hurler                                                                                   La douleur des Marins oubliés !

Si dans mon âme je conserve                                                                                          L’image claire de la Minerve,                                                                                             Ne croyez pas que je sois fou

C’était un univers à nous….

Maître PEDRO (Désiré SANCHEZ)

 

 

NOUVEAUTE 2018

 

Notre réunion du conseil d’administration a eu lieu samedi 3 février à la Farlede dans un local mis à la disposition pour notre association.

En effet, pour la première fois, une antenne locale est présente sur le Var, et deviens un lieu de rencontre ou nous pourrons discuter et perpétuer l’esprit de la résistance et l’attachement à la liberté par la réflexion et l’action tels qu’ils ont été exprimés dans l’Appel du Général de Gaulle.

De promouvoir l’œuvre et la pensée du Général de Gaulle.  Pour certain, un Club est parfois un peu trop élitiste, alors qu’une association est ouverte à tous ceux qui veulent se réunir autour d’un même idéal, qui vit le jour le 18 juin 1940. .. Que le Gaullisme n’est pas un parti politique : c’est une posture, c’est un état d’esprit, une inspiration et un guide dans notre vie quotidienne, c’est aussi une réalité dans le monde moderne.

Merci à M Robert Berti, notre trésorier adjoint, sans qui rien n’aurait été possible.  Dans les prochaines semaines une permanence se tiendra dans le nouveau  local (angle Place de Liberté, rue Carnot).

En présence, des membres actifs et du conseil d’administration, l’association a dressé le bilan de ses activités, en mettant l’accent sur son rôle … Initié l’an dernier.                   La vision pour l’année à venir sur le devoir de mémoire, également sur la préparation du loto le 24 février prochain sur la commune de la Farlede, la réunion a été suivie par un pot de l’amitié, en présence du Maire de le Farlede, le Docteur Raymond Abrines qui devient membre d’honneur de notre association. Merci à lui.

 

4

au premier plan J P Trouboul, M Cavallo, C Lardat, C Grimault

1

L Fiori, R Berti, J Quentin

0

Notre local a la Farlede

3

de gauche a droite, C Lardat, C. Grimault, L Fiori, R Berti, J Quentin, Mr le maire , M Cavallo,J P Trouboul, M Berti

9 novembre 2017

IMG_3699Dépôt de gerbe   a Six Fours par Mr JL FAGGIANELLI

IMG_3700

 

 

Dépôt de gerbe a Hyères par Mr Devos

HYERES 1 HYERES

 

 

 

Ollioules à l’hôtel de ville en présence du président Louis Fiori , du vice président Jacques Quentin, discours de monsieur le maire Robert Beneventi