Première guerre d’Indochine

C ‘est le 19 décembre 1946, au lendemain de la seconde guerre mondiale, que le parti communiste vietnamien de Hô Chi Minh lançait l’insurrection générale contre les Français, au Tonkin.

Le  marque le début de la guerre d’Indochine : après le bombardement du port de Haïphong le  par l’artillerie de l’Armée de terre française, le Việt Minh , dirigé par Hô Chi Minh, décide de lancer une offensive ayant pour but la libération de la ville de Hanoï.

À 20 heures, une explosion dans la centrale électrique de la ville annonce le début de l’insurrection. Des ressortissants français sont massacrés et des maisons pillées. Ho Chi Minh appelle tout le peuple vietnamien à se soulever contre la présence française :

Joyeux Noel

Les membres du bureau de l’association vous souhaitent un joyeux Noël ainsi que de nombreux moments inoubliables en famille

noel2019 poeme-joyeux-noel-original-message-voeux

Il y a quatre âges dans la vie de l’homme: – celui où il croit au Père Noël; celui où il ne croit plus au Père Noël; – celui où il est le Père Noël; – celui où il ressemble au Père Noël.

Don 2020

8 decembre

8 décembre 1941: de Gaulle ordonne de résister aux Japonais

Ils doivent se mettre en relation avec les autorités locales britanniques, américaines, australiennes, néerlandaises et néo-zélandaises pour leur faire savoir au nom du Comité national que les FFL concoureront à la défense commune du Pacifique par tous les moyens dont elles disposent: « Nous mettons à la disposition des forces alliées toutes les facilités que peuvent offrir les bases de la Nouvelle-Calédonie, de Tahiti et des Nouvelles-Hébrides ».

Le général suggère une concertation immédiate pour savoir quelles sont les mesures les plus opportunes à prendre afin de défendre nos propres possessions.

De Gaulle est très clair:  » Vous vous considérerez en guerre avec le Japon, dès que l’état de guerre existera entre ce pays et la Grande-Bretagne. Dès maintenant, vous résisterez par tous les moynes à toute attaque éventuelle de la part des forces japonaises. Vous me tiendrez informé des décisions prises. Je donne communication des instructions ci-dessus aux gouvernements britannique, américain, australien, néerlandais et néo-zélandais ainsi qu’à tous nos représentants dans le Pacifique et l’Extrême-Orient ».

Décret déchoyant Charles de Gaulle de la nationalité française (8 décembre 1940)

decheance-nationalite-de-gaulle-big

15 décembre

15 décembre 1943 : les franc-maçons rétablis dans leurs droits

signée le 15 décembre 1943. Les biens devront être restitués et les victimes des mesures d’exclusion, réintégrées et reclassées. En effet, de nombreux fonctionnaires maçons ont été révoqués par Vichy pour leur appartenance et sont dans des situations précaires. Certains sont des membres actifs de la Résistance intérieure ou extérieure.

_________________________________________

Le 15 décembre 1963, la Maison de la Radio, « unitaire et circulaire » selon de Gaulle, est inaugurée

En ce jour d’ouverture au public de la « nouvelle » Maison de la Radio, retour sur l’inauguration de 1963. Un lieu unique, moderne mais aussi de contrôle par le pouvoir politique. Et dès l’origine « l’obligation morale de réussir toutes nos émissions »  Présent à l’inauguration, le général de Gaulle alors président de la République définit ce que sera cette Maison.

« A la radio, fallait-il une maison ? Oui (…) et ce bâtiment complexe et imposant est le signe de l’organisation, de la concentration, de la cohésion nécessaire à son audience et à son influence ! « 

« Concentration » et « cohésion » dit De Gaulle. Il est vrai qu’il était alors nécessaire de réunir dans un lieu unique ceux qui oeuvraient avant sur 39 sites différents un peu partout dans Paris.

________________________________________

Compte rendu des entretiens entre le général de Gaulle et Harold Macmillan (Rambouillet, 15 décembre 1962)

Du 15 au 16 décembre 1962, le président français Charles de Gaulle s’entretient avec le Premier ministre britannique Harold Macmillan à Rambouillet sur les grands dossiers internationaux et européens. Les discussions portent également sur les conséquences de la réunion de l’Assemblée de l’Union de l’Europe occidentale (UEO), du 3 au 7 décembre à Paris, au cours de laquelle l’Assemblée s’est prononcée pour la création d’une force de frappe nucléaire de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), condamnant ainsi la prolifération des forces de frappe nationales. Le général de Gaulle et Harold Macmillan insistent sur la nécessité que leurs forces nucléaires respectives demeurent sous contrôle national. Tout en évoquant la possibilité d’une coopération franco-britannique dans le domaine militaire, le général de Gaulle estime qu’en matière de défense, la Grande-Bretagne «ne donne pas vraiment l’impression d’être européenne». De plus, aux yeux du général, la force nucléaire britannique n’est pas «purement britannique», mais «est intimement liée aux États-Unis».

11 décembre

Le 11 décembre 1969, André Malraux, qui créa le ministère de la Culture en 1959 et en fut le premier ministre, passe une journée avec le général de Gaulle à la Boisserie. Ils ne le savent pas encore, mais ce sera leur dernière rencontre. Malraux tirera de cette « interview », un livre qu’il titre, en reprenant une citation de Victor Hugo, Les Chênes qu’on abat.

______________________

11 décembre 1967 : le prototype du premier avion supersonique franco-britannique, le Concorde 001, est dévoilé devant un parterre de ministres à Toulouse-Blagnac. Son premier vol aura lieu 14 mois plus tard. [AFP]

 La petite histoire -Le , le président français Charles de Gaulle suggéra que l’avion soit baptisé « Concorde » et, le , une première maquette grandeur nature du « Concord » sans « e » fut présentée ; une polémique s’ensuivit sur le nom de l’avion. Le ministre britannique de la Technologie Tony Benn mit fin à la polémique en annonçant : « Le Concord britannique s’écrira désormais avec un « e » car cette lettre signifie aussi Excellence, England, Europe et Entente »

            

December 11, 1967: the prototype of the first Franco-British supersonic aircraft, the Concorde 001,
 is unveiled in front of an audience of ministers in Toulouse-Blagnac. Its first flight will take place 14 months later. [AFP]

 The short story - On January 13, 1963, French President Charles de Gaulle suggested
 that the plane be baptized “Concorde” and, on October 24, a first full-size model of the “Concord” without an “e” was presented; 
a controversy ensued over the name of the aircraft. British Minister of Technology Tony Benn put an end to the controversy by announcing: 
"The British Concord will henceforth be written with an 'e' because this letter also means Excellence, England, Europe and Entente".

7 decembre 1941

Attaque de Pearl Harbor

Pearl Harbor, l’une des principales bases navales des Etats-Unis dans le Pacifique,  est située au Sud de l’île Oahu, dans les îles Hawaii. En décembre 1941, une importante flotte américaine se trouve rassemblée dans la baie. Elle  comprend 8 cuirassés, 9 croiseurs, 28 contre-torpilleurs, 5 sous-marins et de nombreux autres bâtiments auxiliaires. C’est à l’aube du 7 décembre qu’elle est la cible d’une attaque aérienne japonaise surprise, sans déclaration de guerre préalable.  En deux heures, sont mis hors de combat, entre autres, 8 cuirassés et 3 croiseurs tandis que 247 avions américains sont détruits au sol. Ce raid provoque l’entrée des Etats-Unis dans la Seconde Guerre mondiale.  Au total 2403 marins américains sont tués. Du côté des assaillants, les pertes sont évaluées à 55 tués et 29 avions détruits.

« La guerre nazie est une répugnante affaire. Nous ne voulions pas y entrer ; mais nous y sommes et nous allons combattre avec toutes nos ressources. »      Franklin Delano ROOSEVELT (1882-1945), Déclaration du président des États-Unis, faisant suite à l’attaque sur Pearl Harbor du 7 décembre 1941

Homelie

Le 9 novembre dernier  a l’occasion du 50 eme anniversaire de la mort du Général De Gaulle le président de notre association aurait du lire l’Homélie  suivante (messe annulée pour raison de confinement )

Il y a cinquante ans, le général de Gaulle quittait ce monde pour entrer dans la lumière où nous espérons tous entrer un jour.                                                          Il est, sans doute aucun, la grande figure de notre histoire française, voire européenne, ce dont témoigne le ralliement progressif de toutes les tendances politiques de notre pays. Tous aujourd’hui se revendiquent de sa pensée, de son action et de son patronage y compris les mouvances politiques qui lui étaient le plus hostiles à l’origine.

On se souviendra sans doute de 2020 comme de l’année du covid mais aujourd’hui 2020 est d’abord l’année de la commémoration  du cinquantième anniversaire de la mort de cette prestigieuse figure nationale.                                  En ce temps de turbulences, Charles De Gaulle apparaît aujourd’hui comme un phare et un modelé de ténacité dans l’épreuve. Comme aussi, un exemple de juste résistance à l’iniquité.                                                                                        Nous sommes en droit d’attendre que les hommes, les femmes et les enfants de France n’oublient jamais pareil exemple et en demeurent digne.                              Nous pouvons espérer qu’en chacun de nous résonne à jamais, les paroles frappées d’éternité qui ont refusé la servitude et l’asservissement au nom « de l’honneur, du bon sens et de l’intérêt supérieur de la patrie.

Louis Fiori

Texte en anglais

On November 9, on the occasion of the 50th anniversary of the death of General De Gaulle,
 the president of our association should have read the following homily (mass canceled due to confinement)

Fifty years ago, General de Gaulle left this world to enter the light into which we all hope to enter one day. He is, without doubt,
 the great figure of our French, even European,  history, as evidenced by the gradual rallying of all political tendencies in our country. 
All today claim their thought, their action and their patronage, including the political movements which were the most hostile to them at the outset.

We will no doubt remember 2020 as the year of the covid, but today 2020 is first of all the year of the commemoration of the fiftieth anniversary of the death of this prestigious national figure.
 In this time of turbulence, Charles De Gaulle appears today as a beacon and a model of tenacity in the race. As also, an example of just resistance to iniquity.
 We have the right to expect that the men, women and children of France will never forget such an example and remain worthy of it.
 We can hope that each of us resonates forever with the struck words of eternity that refused servitude and enslavement in the name of
 "honor, common sense and the best interests of the homeland.

 

Le Bréviaire du Général offert au professeur Raoult

Notre adhérente  Maya-Marie -Ida Jeager à offert au professeur Raoult le bréviaire du Général De Gaulle, l’ouvrage toujours disponible auprès de l’association.

À son initiative le 9 novembre Maya à déposer une gerbe promenade Charles de Gaulle sous la plaque du Général De Gaulle.(voir photos)- Six Fours les Plages.
raoult

 

Scan