14 juillet 1968

Dans sa voiture décapotable, le général de Gaulle en uniforme a passé les troupes en revue puis a gagné la tribune officielle, saluant de la main la foule nombreuse en dépit de la pluie. Des spectateurs brandissent des drapeaux tricolores et arborent des macarons aux couleurs nationales.Maurice Couve de Murville, qui suit à ses côtés le défilé des troupes sur les Champs-Élysées, où, le 30 mai précédent, près d’un million de manifestants sont venus clamer leur soutien à de Gaulle

 

DGHRV1-VYAcAZzK

la tribune le président de la République Charles de Gaulle avec, de g. à dr., le président du Sénat Alain Poher, le Premier ministre, Maurice Couve de Murville, le président de l’Assemblée nationale, Jacques Chaban-Delmas et le ministre des Armées, Pierre Messmer.

Charles de Gaulle u.a. am 14.Juli 1968 / Foto - - De Gaulle, défilé 14 juillet 1968.

20526510lpw-20534624-article-jpg_7229270_660x281

 

Il est le premier président à autoriser les caméras de l’ORTF à filmer quelques centaines de personnes invités, les corps de l’armée avec les chefs militaires ayant assisté ou participé au défilé, leurs familles, des membres du cœur du pouvoir, le corps diplomatique, d’anciens combattants, des ambassadeurs et des ministres du gouvernement. Jusqu’en 1969, le général va inviter l’armée et le pouvoir politique dans les jardins de l’Élysée. Les budgets sont sobres. Le Général reçoit les gradés .

Capture-d’écran-2020-07-13-à-16.35.12-768x510

Anecdote:   

Le 14 juillet 1969, le général et son épouse rendent une visite discrète à leur ancienne gouvernante, Louise Camaille, à Frémonville près de Blâmont.

 Information brève diffusée par les agences de presse (Agence France Presse )

« En France toujours, mais sur un tout autre plan, le général et Mme de Gaulle ont rendu visite à l’ex-gouvernante de leur demeure de la Boisserie qui depuis deux ans vit retirée dans son village natal de Frémonville (Meurthe et Moselle) . Étonnés par cette visite impromptu de l’ancien chef de l’Etat, les habitants du village qui, à l’occasion du 14 juillet, se livraient aux jeux organisés sur la Place de la Mairie, ont pu voir Mme de Gaulle et Mlle Camaille se rendre dans le jardin pour cueillir des petits pois. Le général, lui, s’est reposé à l’intérieur de la maison. Vers 16 h., salués par les enfants du village, l’ancien président et sa femme ont repris la direction de Colombey-les- deux-Eglises. 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>