Réunion des déléguées avec le bureau.

La Grande réunion .

La réunion du 17 juillet  pour un premier bilan de l’année 2021,nos représentants des communes sont au cœur des travaux avec le C A .                                                      Les prévisions des futures animations  2022, les délégués permettent d’accomplir les principaux objectifs fixés par le bureau sans eux, il n’y aurait personne pour une meilleurs coordination avec les communes du var . merci à eux.

• Organisation pour 2022 (flyer, publicité …). • Organisation des représentants ou des futurs représentants sur leurs communes. Exposition portant sur le Général de Gaulle. • Préparation pour les communes concernées des forums des associations. • Loto 2022.

DSC_0210

DSC_0211« Toutes et tous vaccinés contre le covid-19″, nous disposions d’un purificateur d air.
DSC_0214 DSC_0215 Les présents sont:

Mme Laetitia LEPLAIDEUR (SANGUINETTI), Mme Annick ZARCO, Mme Ginette BRAEM,Mme Christiane LARDAT, Mme Geneviève COQ, Mme. Évelyne SZOHR, future représentante, M. Jean-Louis FAGGIANELLI, M. Marc CAVALLO, M Mme BERTI, M. Marc ALLOUCH,M. Gabriel REGIS, M. Louis FIORI, M. Jean-Pierre TROUBOUL,  M. Davy ZAHOUT  Gilles GOUVERNEUR  responsable Marketing et Jacques QUENTIN.

Les représentants et adhérents excusés :

Marcel BOGI, M. Bernard VARIN,
M. Antonin LAMBERT M. Roger CASTEL,

Décès de notre ami Armand CARLON

Armand Carlon est décédé le 11 juillet 2021, à l’âge de 88 ans. Président de L’Amicale des anciens marins et marins anciens combattants de Sainte Maxime,  fervent Gaulliste, adhérent de notre association depuis 2016.                                          Monsieur Carlon , son épouse avaient participé au voyage de Colombey-les-deux-églises en septembre 2016.

L’Association Varoise de l’Appel du 18 Juin transmet toute ses condoléances a son épouse.

DSC_0825

DSC_0831

1967 : création de l’Agence nationale pour l’Emploi (ANPE)

 Journal Officiel du 18 juillet 1967 l’ordonnance du 13 juillet 1967 créant l’Agence Nationale pour l’Emploi, ANPE.  Dans les signataires de cette ordonnance, aux côtés de Charles De Gaulle, Maurice Couve de Murville, Albin Chalandon, Edmond Michelet, Jean-Marcel Jeanneney et Michel Debré, figure un jeune Secrétaire d’Etat chargé aux affaires sociales des politiques de l’emploi, Jacques Chirac.

chirac-et-de-gaulle

En 1967, à trente-quatre ans, Jacques Chirac est le plus jeune ministre de l’avant-dernier gouvernement du général de Gaulle

images

Jean Morin, résistant (1942-1944) nous a quittés

Toulonnais, ancien président de UDCVR 83, ancien adjoint au maire de Solliès-Pont et membre et trésorier du CNRD83 et du jury du CNRD 83 depuis 1989, Jean Morin est décédé à l’âge de 93 ans.

Le 23 juin dernier, il assumait encore la présidence d’honneur du jury des délibérations 2019-2021 du Concours de la Résistance. Chaque année, le 24 août, M. Morin participait à la cérémonie de la Libération de Solliès-Pont. Il était Commandeur des palmes académiques. Ses obsèques se sont déroulées le 12 juillet, au crématorium de Cuers..1

14 juillet 1968

Dans sa voiture décapotable, le général de Gaulle en uniforme a passé les troupes en revue puis a gagné la tribune officielle, saluant de la main la foule nombreuse en dépit de la pluie. Des spectateurs brandissent des drapeaux tricolores et arborent des macarons aux couleurs nationales.Maurice Couve de Murville, qui suit à ses côtés le défilé des troupes sur les Champs-Élysées, où, le 30 mai précédent, près d’un million de manifestants sont venus clamer leur soutien à de Gaulle

 

DGHRV1-VYAcAZzK

la tribune le président de la République Charles de Gaulle avec, de g. à dr., le président du Sénat Alain Poher, le Premier ministre, Maurice Couve de Murville, le président de l’Assemblée nationale, Jacques Chaban-Delmas et le ministre des Armées, Pierre Messmer.

Charles de Gaulle u.a. am 14.Juli 1968 / Foto - - De Gaulle, défilé 14 juillet 1968.

20526510lpw-20534624-article-jpg_7229270_660x281

 

Il est le premier président à autoriser les caméras de l’ORTF à filmer quelques centaines de personnes invités, les corps de l’armée avec les chefs militaires ayant assisté ou participé au défilé, leurs familles, des membres du cœur du pouvoir, le corps diplomatique, d’anciens combattants, des ambassadeurs et des ministres du gouvernement. Jusqu’en 1969, le général va inviter l’armée et le pouvoir politique dans les jardins de l’Élysée. Les budgets sont sobres. Le Général reçoit les gradés .

Capture-d’écran-2020-07-13-à-16.35.12-768x510

Anecdote:   

Le 14 juillet 1969, le général et son épouse rendent une visite discrète à leur ancienne gouvernante, Louise Camaille, à Frémonville près de Blâmont.

 Information brève diffusée par les agences de presse (Agence France Presse )

« En France toujours, mais sur un tout autre plan, le général et Mme de Gaulle ont rendu visite à l’ex-gouvernante de leur demeure de la Boisserie qui depuis deux ans vit retirée dans son village natal de Frémonville (Meurthe et Moselle) . Étonnés par cette visite impromptu de l’ancien chef de l’Etat, les habitants du village qui, à l’occasion du 14 juillet, se livraient aux jeux organisés sur la Place de la Mairie, ont pu voir Mme de Gaulle et Mlle Camaille se rendre dans le jardin pour cueillir des petits pois. Le général, lui, s’est reposé à l’intérieur de la maison. Vers 16 h., salués par les enfants du village, l’ancien président et sa femme ont repris la direction de Colombey-les- deux-Eglises. 

 

 

 

 

 

 

12 juillet

12 juillet 1944. Le général Charles de Gaulle foule le sol du Québec pour la première fois, un peu plus d’un mois après le débarquement des Alliés en Normandie. Le représentant de la France libre passe en coup de vent. Le Général De Gaulle quitte Ottawa pour Québec .                                                                                            Montrez au général de Gaulle que Montréal est la deuxième ville française au monde ! » s’exclame le maire Adhémard Raynaud. Le général repart pour Alger en soirée. En dépit de la ferveur montréalaise, c’est à Ottawa que le représentant de la France libre est le mieux reçu.

 Charles De Gaulle et le lieutenant-gouverneur du Québec Eugène Fiset lors d’une réception à la résidence officielle de ce dernier à Spencer Wood

Eugène_Fiset,_Charles_de_Gaulle,_Québec,_1944

Triste nouvelle

Décès de Jean Morin à l’age de 93 ans                                                             Combattant volontaire de la Résistance,                                                                   ancien adjoint à la mairie de Sollies-Pont,                                                             Commandeur dans l’ordre des Palmes académique ,                                         président d’honneur du CNRD 83.2020 et 2021, président de l’Union départementale des Combattants Volontaires de la Résistance.

Les obsèques se tiendront au crématorium de Cuers  lundi 12 juillet à 11h00

5

 

IMG_2576 IMG_2596 IMG-20210623-WA0000